Cartes postales : haro sur les clichés sexistes

FRANCE 2

Le parlement a adopté définitivement le projet de loi contre les violences sexuelles et sexistes. Dans ce contexte, une association dénonce la commercialisation de certaines cartes postales qui montrent des femmes dénudées. 

Sur les présentoirs de cartes postales, il y a le choix : des paysages, des couchers de soleil, des images du patrimoine local, et toujours un lot de cartes exposant des femmes dénudées. "Moi je n'achète jamais ce type de choses, je les trouve vraiment très sexistes, avec les photos dénudées, en maillot de bain, etc., non non, insupportable pour moi", confie une femme. "La façon dont c'est libellé, je trouve que quelquefois, c'est bien, ça m'amuse", confesse un homme au micro de France 2. "Je pense qu'il faut le prendre du côté comique, estime un autre sujet masculin, pour qui "avec tout ce qu'on voit sur internet, ce n'est pas très méchant".

"Des objets, qu'on peut consommer, qu'on peut jeter"

Comique, ce n'est pas ce que pense la porte-parole de "Femmes solidaires", un mouvement féministe qui dénonce ces représentations : "On leur reproche d'être des cartes postales sexistes, de donner une image d'abord dégradante des femmes, et puis surtout, de considérer les femmes comme des objets, qu'on peut consommer, qu'on peut jeter". Elle a recueilli et analysé des dizaines de cartes postales sexistes. Les hommes y sont très rarement représentés, et, quand ils le sont, ils bénéficient d'un autre traitement, à l'instar de ces deux cartes postales achetées au Mont Ventoux : l'une représente un homme, l'autre une femme. Si tous deux sont à vélo, leur représentation est bien différente : "D'un côté, vous avez l'homme, avec la performance sportive, c'est vrai que faire le Mont Ventoux, c'est quand même pas facile. Et de l'autre côté, la femme, elle, ce n'est pas la performance sportive : elle fait le Mont Ventoux avec son string et son sac à dos". Le réseau d'associations interpelle aujourd'hui la secrétaire d'État à l'Égalité hommes/femmes pour qu'elle s'empare de cette question.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne