Arabie saoudite : les femmes peuvent conduire une voiture

France 3

Une femme au volant d'une voiture était improbable en Arabie saoudite. L'interdit a été levé dimanche 24 juin. Une victoire de haute lutte et symbolique pour les Saoudiennes, qui demeurent inféodées aux hommes.

Dès minuit dimanche 24 juin, un équipage 100% féminin a pris le volant devant des journalistes du monde entier conviés par l'Arabie saoudite à assister à cette grande première. C'est la fin d'une interdiction unique au monde. "J'ai pris les cours dès que cela a été possible pour une raison simple : je voulais participer, vivre ce moment précis", explique Hoda al Saleh, qui n'a pas hésité à se lancer dans la plus grande artère de Riyad accompagnée de son frère.

Les hommes admiratifs

Une libération applaudie par les femmes habituellement si discrètes dans la rue. Un sentiment de liberté sans précédent. Ce matin, les pionnières de la route, comme Nofe Alabdali, s'apprêtent à réaliser un rêve : se rendre à son travail pour la première fois au volant de sa voiture. "Prendre la route, me rendre par mes propres moyens à mon travail, c'est magnifique", confie celle qui a conduit durant de nombreuses années à l'étranger. Sur la route, certains hommes, incrédules, n'en reviennent pas et arrêtent même les conductrices pour les prendre en photo. Trois millions de femmes saoudiennes devraient avoir le permis d'ici 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne