Vannes : des offres d'emploi ironiques pour lutter contre le trafic de drogues

FRANCE 2

Dans une petite annonce affichée à Vannes (Morbihan), des "employeurs" indiquent rechercher activement un dealer et un guetteur. Il s'agit d'une provocation ironique des habitants, lassés de voir les trafiquants occuper leurs parcs.

C'est une offre d'emploi affichée dans les rues de Vannes (Morbihan). Des "employeurs" disent rechercher un dealer et un guetteur pour le salaire enviable de 200 € par jour. Elle est heureusement ironique, l'œuvre de riverains du bois Kermesquel qui ne veulent plus voir de trafiquants de drogue. "C'est un trafic à ciel ouvert qui s'enracine", témoigne une femme à visage caché. "Ils sont dans la provocation puisqu'ils ont repéré nos visages", poursuit une autre.

"Drogue ici"

Depuis six mois, les riverains multiplient les banderoles humoristiques dans la commune. Sur la route menant au bois, ils n'ont pas hésité à écrire "drogue ici" sur l'asphalte. Les policiers municipaux disent patrouiller tous les jours, mais la forêt offre trop d'échappatoires et les dealers n'hésitent pas à forcer les grillages. Plusieurs centaines de personnes ont été interpellées à Vannes depuis le début de l'année, mais pas de quoi endiguer le trafic de drogue. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne