Un maire guyanais interpellé à l'aéroport d'Orly avec 2,5 kilos de cocaïne

Une arrestation peu commune a eu lieu à l'aéroport d'Orly. C'est un maire guyanais qui a été interpellé et placé en garde à vue pour possession de drogue. Près de 2,5 kilos de stupéfiants ont été retrouvés dans ses bagages. 

À l'éroport d'Orly samedi 15 août au matin, à l'arrivée du vol en provenance de Cayenne, en Guyane, le chien des douaniers repère une valise. À l'intérieur, il y a 2,5 kilos de cocaïne pour une valeur de près de 800 000 euros. Elle appartient à Paul Dolianki, maire de la ville d'Apatou, à l'ouest de la Guyane. L'élu se rendait à Paris pour une réunion au ministère des Outre-mer. Interpellé et placé en garde à vue, il affirme tout ignorer des 2,5 kilos de drogue placés dans un double-fond. 

Ses proches sont convaincus qu'il a été piégé

Il assure que le bagage lui a été confié par un ami. "Mon client a tout simplement voulu rendre service à des amis de longue date. Il était incapable, en regardant la valise, et même en l'ouvrant, de se rendre compte que quelque chose était dissimulé dans un faux-fond", explique Me Avi Bitton, avocat de Paul Dolianki. Dans la commune d'Apatou, en Guyane, ses proches sont convaincus qu'il a été piégé. Il faisait en effet de la lutte contre la drogue son principal objectif. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne