Marseille : des quartiers hors-la-loi

France 3

Le commando armé qui a semé la terreur dans le quartier de la Busserine, à Marseille, lundi 21 mai, est toujours en fuite.

Embarqués dans une voiture banalisée, des policiers sillonnent le quartier de la Busserine, 48 heures après la fusillade qui a eu lieu lundi 21 mai, à Marseille. Un calme précaire règne désormais dans la cité. Pour les fonctionnaires de police, pas question de quitter le véhicule pour sortir patrouiller. À la Busserine, les policiers se sentent désarmés, incapables de protéger les 4 000 habitants du quartier.

60 policiers supplémentaires en septembre

Ici, les images violentes de lundi dernier sont encore dans toutes les mémoires. Depuis lundi, la polémique s'est déplacée sur le terrain politique. Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a promis 60 policiers supplémentaires à Marseille. Une annonce jugée insuffisante par plusieurs élus. Des effectifs supplémentaires qui ne devraient être opérationnels qu'à partir du mois de septembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne