Charente-Maritime : le GIGN interpelle des trafiquants de drogue sur l'autoroute

Huit personnes soupçonnées d\'être impliquées dans un trafic de drogue à destination de Brest ont été interpellées à hauteur de Saintes, en Charente-Maritime.
Huit personnes soupçonnées d'être impliquées dans un trafic de drogue à destination de Brest ont été interpellées à hauteur de Saintes, en Charente-Maritime. (GOOGLE MAPS)

Dans la nuit de dimanche à lundi, huit personnes soupçonnées d'être impliquées dans un trafic de drogue ont été interpellées sur l'autoroute à hauteur de Saintes (Charente-Maritime). Quatre hommes sont jugés en comparution immédiate vendredi 4 octobre.

Huit personnes, soupçonnées d'être impliquées dans un trafic de drogue à destination de Brest, ont été interpellées, a indiqué la gendarmerie de Bretagne à franceinfo, vendredi 4 octobre.

Dans la nuit de dimanche à lundi, le GIGN a intercepté sur l'autoroute à hauteur de Saintes (Charente-Maritime) un go-fast composé de deux véhicules, qui remontaient d'Espagne et se rendaient à Brest. À l'intérieur se trouvaient quatre personnes qui ont été arrêtées. Quatre autres personnes, dont le chef du réseau âgé de 26 ans, ont aussi été interpellées. La section de recherches de la gendarmerie de Bretagne a fait appel au GIGN compte tenu de la dangerosité des suspects.

Quatre hommes jugés en comparution immédiate

77 kilos de résine de cannabis, 9 000 euros et une voiture de luxe volée ont été saisis. Une enquête préliminaire a été ouverte pour importation de produits stupéfiants, association de malfaiteurs, transport et cession de produits stupéfiants.

Sur les huit hommes interpellés, quatre d'entre eux âgés de 26 à 28 ans et déjà connus de la justice sont jugés vendredi 4 octobre en comparution immédiate. Un mineur est convoqué devant le tribunal pour enfants de La Rochelle, et les trois autres mis en cause ont été laissés libres.

Vous êtes à nouveau en ligne