Dordogne : en tournée avec une boulangère à la campagne

France 2

Il y a de moins en moins de boulangeries en France. 30 000 aujourd'hui contre 50 000 en 1950. C'est à la campagne qu'elles disparaissent le plus. En Dordogne, une boulangère doit partir en tournée pour ravitailler les hameaux isolés.

Au fin fond de la Dordogne, cette boulangerie de village est la seule à des kilomètres à la ronde. Les derniers clients partis, c'est l'heure de la tournée des hameaux isolés pour Évelyne Brejassou, boulangère à Saint-Sulpice-de-Mareuil. Des pains massifs d'1,6 kilo, la consommation d'une semaine pour ces clients de la campagne. Ce jour-là, il y a 300 pains à distribuer sur 50 kilomètres de routes de campagne.

Un service très apprécié

C'est l'équivalent de 70 à 80 clients dans tous les petits hameaux aux alentours. Une fois par semaine, dans ces hameaux isolés, le klaxon de la camionnette de livraison annonce une des rares visites. "C'est utile parce que moi j'ai rien pour me déplacer", explique Yvette Doucet, habitante de Monsec (Dordogne). Dans les villages où les commerces sont fermés, la boulangère est souvent celle qui prend des nouvelles des habitants les plus âgés et plus fragiles. Un service très apprécié également par les nouveaux habitants venus s'installer de la ville à la campagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne