Djihad : "Je ne reconnais plus ma fille depuis qu'elle est en Syrie" 

(Dans les rues d'Alep, la deuxième ville de Syrie, en septembre 2014. © REUTERS | Hosam Katan)

Dans un livre, "Embrigadée" (Presses de la Cité), Valérie de Boisrolin raconte son combat pour récupérer sa fille partie en Syrie en 2013 avec un djihadiste. Elle était l'invitée de France Info ce jeudi matin.

"J'ai perdu ma fille" : Valérie de Boisrolin témoigne au micro de Fabienne Sintes
--'--
--'--

"Je pars à Paris, maman. Bisou, je t'aime." Juin 2013, Léa, 16 ans, quitte la maison de ses parents pour rejoindre son amoureux, un jeune islamiste radical. Depuis plusieurs mois, elle est sous son emprise et ne rentrera jamais. Léa est aujourd'hui en Syrie et a eu un enfant. 

A LIRE AUSSI ►►► Pourquoi des ados partent-ils faire le djihad ?

Sa mère n'a rien vu venir

"Au départ, c'est l'histoire d'une gamine qui croit au prince charmant" , explique sa mère, Valérie de Boisrolin, invitée de France Info ce jeudi matin. "Ce garçon lui a fait des promesses et cela a suffi pour que ma fille tombe très amoureuse de lui et parte du jour au lendemain." Valérie de Boisrolin raconte dans un livre, "Embrigadée" (Presses de la Cité), son calvaire pour tenter de la récupérer. 

"Je n'ai jamais tout à fait perdu le contact avec elle. Mais c'est très difficile : il y a des grands moments de tendresse et des moments très durs, car elle m'envoie parfois des messages très méchants."

"Je ne reconnais plus ma fille aujourd'hui" , poursuit Valérie de Boisrolin au micro de Fabienne Sintes. "Je le dis souvent : la personne qui se trouve là-bas, en Syrie, c'est juste l'enveloppe de ma fille." Elle a aujourd'hui peu d'espoir de revoir un jour Léa.

"Oui j'ai perdu ma fille. Mais je continuerai quand même le combat."

Valérie de Boisrolin met aujourd'hui toute son énergie au service des parents qui vivent le même cauchemar : "On n'a pas encore la solution pour faire revenir nos enfants, mais j'espère que mon livre pourra aider les familles dans la même situation." 

Vous êtes à nouveau en ligne