Dijon : ce que l’on sait de la communauté tchétchène impliquée

FRANCE 2

L’expédition punitive organisée ces derniers jours à Dijon (Côté-d’Or) rassemblait des dizaines de membres de la communauté tchétchène. Mais comment expliquer leurs comportements ?

Sans que rien ne semble pouvoir les en empêcher, des dizaines d’hommes se sont lancés dans une expédition punitive dans les rues de Dijon (Côte-d’Or) ces quatre derniers jours. Souvent armés, venus de plusieurs départements, ils se revendiquent de la communauté tchétchène, et affirment venger l’un des leurs. S’ils ont suscité l’émotion, et inquiété les habitants de la ville, les événements de ces derniers jours ne sont pas inédits.

Des actions à travers la France

Ces six derniers mois, des bandes auraient également été impliquées à Troyes (Aude), Rouen (Seine-Maritime), ou sur la Côte d’Azur. À l’heure actuelle, le fonctionnement réel à l’intérieur de la communauté est méconnu des forces de l’ordre. Les Tchétchènes de France seraient aujourd’hui entre 30 000 à 40 000. Actifs dans les milieux de la sécurité et de la nuit, certains réseaux tchétchènes figureraient parmi les plus violents du banditisme français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne