Didi, vigile du Bataclan, désormais français : "C'était pour moi logique"

(Didi, vigile au Bataclan, le soir des attentats du 13 novembre avait permis à des dizaines de spectateurs de fuir les terroristes © MaxPPP)

Didi, l'un des vigiles du Bataclan, qui avait permis à des dizaines de spectateurs d'échapper aux terroristes le 13 novembre dernier vient d'obtenir la nationalité française.

Le vigile du Bataclan surnommé "Didi" a obtenu la nationalité française : le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve lui souhaite, jeudi matin sur Twitter, "la bienvenue dans la nationalité française".

Une pétition, qui a recueilli plus de 104.000 signatures, réclamait la naturalisation de "Didi", qui assurait la sécurité à l'entrée du Bataclan lorsque le commando terroriste a attaqué le soir du 13 novembre. Il aurait eu un comportement héroïque ce soir-là. Cet Algérien de 35 ans vit en France depuis qu'il a six mois.

Au moment du lancement de la pétition demandant sa naturalisation, Didi avait dit sa surprise à France Info : "Ce n'est pas moi qui ai demandé cette pétition, qui ai fait cette démarche, donc j'étais assez surpris." Contacté par France Info ce jeudi, le vigile désormais naturalisé, a réagit : "C'était pour moi logique parce que je me sentais déjà français."   L'homme de nationalité algérienne est arrivé en France à l'âge de six mois, toute sa famille et sa femme sont françaises et il dit "s'être toujours senti Français". 

"Je me suis toujours senti Français, sans même avoir la nationalité française" Didi, vigile du Bataclan, naturalisé ce jeudi au micro de Jérôme Jadot
--'--
--'--