Des retards de plusieurs heures pour des TGV en direction du sud

(SJ Radio France)

A l'origine de ces retards qui se sont prolongés une bonne partie de la nuit, un problème de caténaire au Creusot. Des TGV ont donc été détournés vers les voies classiques.

Le pont du 8 mai a mal commencé pour des centaines de voyageurs. 2H30 de retard pour un TGV Paris-Lyon ou pour un Cannes-Paris. Bien plus pour un Paris-Montpellier : jusqu'à cinq heures pour Tom qui n'est arrivé que ce mercredi matin mais qui n'en veut pas à la SNCF.

Parmi les naufragés de la sncf Sandy Dauphin, partie en week-end de Paris à Valence, elle est arrivée avec plus de 4 heures de retard.

Bastien partait en week-end avec son épouse et son bébé. Il est arrivé à Valence lui aussi en plein milieu de la nuit. Il raconte qu'à la panne de caténaire s'est ajouté pour lui un retard des contrôleurs. Et il critique  l'absence d'informations.

D'autres informations sur le site de la SNCF.