Dépression : quatre départements testent la prise en charge remboursée

Voir la vidéo

1 Français sur 5 souffre ou a souffert de dépression. Dans quatre départements, des consultations chez le psychologue sont remboursées par la Sécurité sociale.

Depuis des années, malgré l'aide d'un psychiatre, cette jeune femme ne parvient pas à se débarrasser de son mal-être. Depuis juillet, elle bénéficie d'une expérimentation : une psychothérapie en cabinet, prise en charge par la Sécurité sociale. Sur les 21 séances, les 11 premières sont à 22 € et les suivantes, 32 €, toutes prises en charge. Habituellement, une séance coûte en moyenne 50 € et n'est pas remboursée, sauf dans le cadre hospitalier. Ces séances sont prescrites par un généraliste et s'adressent aux adultes en dépression légère à modérée. Le but est d'éviter l'aggravation de leurs troubles psychiques.

Evalutation pendant trois ans

"Je reçois des personnes de 18 à 60 ans (...), des gens qui travaillent, des gens qui sont au chômage, des gens qui se sentent mal dans leur peau, des gens qui ont des problèmes au travail..." énumère Charline Thouvenin, psychothérapeute. Selon de nombreuses études scientifiques, pour les dépressions légères, l'accompagnement psychologique est au moins aussi efficace que les médicaments. Cette expérimentation qui a lieu en Haute-Garonne, dans le Morbihan, dans les Bouches-du-Rhône et dans les Landes sera évaluée dans trois ans et pourrait être généralisée. Des psychothérapies remboursées coûteraient beaucoup moins cher à la Sécurité sociale que des hospitalisations pour dépression.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne