Démantèlements de camps roms : le contenu de la circulaire du gouvernement

(Maxppp)

Adoptée en réunion interministérielle mercredi dernier, cette circulaire s'applique depuis ce mardi. Elle doit permettre de gérer les démantèlements de camps tout en garantissant des solutions d'accompagnement des familles en matière d'hébergement ou d'insertion professionnelle.

Signée par les ministres concernés, la circulaire "précise le cadre de l'action de l'Etat dans le cas d'évacuations de campements illicites", alors que depuis lundi les évacuations se poursuivent en banlieue parisienne et près de Lyon. 

Le texte, que s'est procuré Le Monde, précise les mesures à prendre en amont de l'évacuation de tout campement. En particulier en terme d'information des personnes concernées et des riverains : "Vous serez également vigilant au dialogue, avec les personnes présentes dans le campement comme avec les riverains du camp, et plus généralement à l'information du public sur les mesures mises en place" , précise la circulaire.

"Un double objectif de fermeté en matière de sécurité et d'humanité dans la prise en charge des personnes" (circulaire relative à l'anticipation et à l'accompagnement des opérations d'évacuation des campements illicites)

Près de la moitié de ce document de sept pages concerne les"solutions d'accompagnement"  : scolarisation, santé, emploi, logement/mise à l'abri. La circulaire prévoit que "la liste des métiers  qui leur sont ouverts sans que la situation de l'emploi ne leur soit opposable sera prochainement élargie, après mise en œuvre des procédures de consultation des partenaires sociaux" .

Oeuvres liées

{% document %}

Vous êtes à nouveau en ligne