Décès du résistant Raymond Lévy, père de l'écrivain Marc Levy

(L'écrivain Marc Levy a consacré son roman Les enfants de la liberté à un épisode de résistance vécu par son père, Raymond, décédé ce samedi à 89 ans © Maxppp)

Raymond Lévy, grand résistant et père de l'écrivain Marc Levy, est mort à l'âge de 89 ans. Membre d'un groupe de résistance de la région toulousaine, il avait été arrêté et déporté dans l'un des derniers convois de la mort.

C'était l'un des derniers convois de déportés de la guerre. Parti le 3 juillet 1944 de Toulouse, il a mis deux mois à atteindre le camp de Dachau. Mais Raymond Lévy n'était pas à l'arrivée : il s'est évadé en cours de route avec son frère. Né en 1925, ce grand résistant est décédé à l'âge de 89 ans. Son fils, l'écrivain Marc Levy, a consacré en 2007 un roman à l'épisode connu sous le nom du "train fantôme" : Les enfants de la liberté .

Et c'est pour la liberté que Raymond Lévy s'est engagé dans la résistance en mars 1943, à 18 ans, dans la région toulousaine. Il rejoint la 35ème brigade FTP-MOI (Francs-tireurs et partisans - main d'oeuvre immigrée) avec son frère Claude, sous le surnom de "Jeannot". Dirigé par Marcel Langer, ce groupe était essentiellement composé de jeunes hommes d'origine espagnole. La quasi totalité de la brigade avait été arrêtée par l'occupant.

Vous êtes à nouveau en ligne