VIDEO. Londres autorise la conception de bébés à partir de trois ADN

France 2

La décision divise la communauté scientifique et la population : les députés britanniques viennent d'autoriser la conception de bébés à partir de trois ADN différents.

C'est une première mondiale ! Les députés britanniques ont voté mardi 3 février l'autorisation de la conception de bébés à partir de trois ADN, ce qui signifie à partir de trois parents biologiques. À l'origine, l'histoire tragique d'une femme britannique qui a perdu ses sept enfants à la suite de maladies génétiques. Des chercheurs de Newcastle ont trouvé une solution : le bébé à trois parents. Les parties saines de l'ovule de la mère biologique sont conservées, les parties malsaines remplacées par celles d'une donneuse. Ce nouvel ovule est ensuite fécondé par le spermatozoïde du père. L'embryon contient alors 0,3% d'un troisième ADN.

Vers des bébés sur mesure ?

Une technique qui a ses détracteurs : "Une fois que nous allons franchir cette ligne, nous allons inévitablement (...) aller vers ce futur que tout le monde veut éviter, celui de bébés sur mesure génétiquement modifiés", analyse le généticien David King, de l'association de vigilance sur la génétique. Les premiers bébés à trois parents pourraient naître en Grande-Bretagne dès l'année prochaine, si la chambre des Lords confirme ce choix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne