Un collectif saisit la justice contre l'appellation "Les Républicains"

FRANCE 2

Définitivement, le futur nom de l'UMP fait débat et il dérange clairement à gauche.

Plusieurs élus de gauche ont déposé un recours en justice contre le nom "Les Républicains". Pour eux, pas question de privatiser ce nom. En meeting, Nicolas Sarkozy justifie son choix qui fait débat : "Républicains nous sommes, ça veut dire que nous mettons les valeurs de la République au-devant de tout". Une réponse aux détracteurs de cette appellation qui ont saisi la justice pour en contester la légalité.

Critique à droite comme à gauche

Sous la bannière "Nous sommes les Républicains", un collectif d'avocats et de militants a lancé une pétition en ligne sur laquelle on peut lire : "Aucun parti ne peut s'arroger le monopole de l’appellation qui est notre patrimoine commun". Elle rassemble aujourd'hui quelque 15 000 signataires, dont de nombreux socialistes.
A droite, aussi, "Les Républicains" est également critiqué, notamment de la part de l'ancien ministre Jules Ferry. Sur Twitter, il écrit : "Comble du ridicule, imposture historique et intellectuelle".
La justice doit se prononcer vendredi 22 mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne