Le voile est-il un "asservissement" ?

FRANCE 2

Les propos tenus par Manuel Valls ont relancé le débat.

En France, le débat rebondit sur ce que l'on appelle la mode islamique et la décision de plusieurs grandes marques de proposer des modèles. Le Premier ministre français a réagi à ce sujet. Pour Manuel Valls, le voile n'est pas un phénomène de mode, mais un "asservissement". France 2 s'est donc rendue à Évry (Essonne), la ville du Premier ministre, pour demander leur avis aux principaux intéressés.

Pas d'obligation formelle

En région parisienne, Évry est une ville de 50 000 habitants, dont 10% de musulmans. Manuel Valls s'y est d'abord lancé en maire. Ses propos ont forcément un écho particulier. "C'est son droit et c'est elle qui choisit", affirme un homme dont la femme a décidé de porter le voile. Dans le Coran, pas d'obligation formelle de porter le voile. Parmi les femmes musulmanes, ne pas le revêtir est lui aussi un choix. "Je n’ai pas besoin de prouver aux autres que je suis croyante, [...] j'ai pas se ressenti là", explique une femme qui ne porte pour sa part pas le voile. En France, le foulard qui couvre les cheveux est autorisé dans la rue. Seul le voile intégral qui cache le visage est totalement interdit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne