Islam en France : le gouvernement veut favoriser le dialogue

France 2

Le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures, ce mercredi 25 février, pour permettre à la communauté musulmane d'être mieux représentée en France.

Sept semaines après les attentats meurtriers de Paris, de nouvelles pistes ont été évoquées par le gouvernement pour améliorer le dialogue avec l'islam de France.
"Le gouvernement veut mettre en place une nouvelle instance de dialogue et de représentation avec les Français musulmans. Il s'agit clairement de pallier les déficiences, les insuffisances du CFCM, le Conseil français du culte musulman", détaille l'envoyée spéciale de France au palais de l'Élysée, Sophie Brunn. L'instance comprendra ainsi des représentants locaux du culte musulman, mais également des intellectuels et des universitaires.

"Des imams modérés et tolérants"

"Autre mesure annoncée ce matin : le renforcement de la protection des lieux de culte et la formation des aumôniers qui interviennent en prison", rapporte aussi la journaliste.
Avec ce plan, les ministres espèrent ainsi faire émerger "une génération d'imams modérés et tolérants", a déclaré le ministre de l'Intérieur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne