Pays-Bas : une méthode de recrutement à l'aveugle pour lutter contre la discrimination

France 2

Aux Pays-Bas, certaines entreprises ont choisi de tester une méthode de recrutement à l'aveugle pour lutter contre la discrimination à l'embauche. La règle est simple, le premier arrivé est le premier embauché.

Aux Pays-Bas, une enseigne de puériculture, aux locaux très conventionnels, a une méthode de recrutement pour le moins originale. Pour les postes de logistique et d'expédition, la patronne embauche désormais les premiers candidats qui se présentent. "Nous avons mis un ordinateur en libre-service. Les personnes inscrivent leur nom, leur numéro de téléphone et elles doivent confirmer qu'ils peuvent porter une charge de 10 kg", explique Loes de Volder.

Seul le résultat compte, pas le CV

Dès qu'elle doit recruter, elle appelle les premiers sur la liste, quel que soit leur sexe, leur couleur de peau, qu'importe s'il a un handicap, qu'il est âgé ou repris de justice. Seul le résultat compte. Pour une quinquagénaire, l'opportunité d'embauche a été inespérée, elle qui est restée pendant deux ans à son domicile en raison d'une maladie. Dans un entrepôt de logistique et d'assemblage de 80 salariés, les CV et les lettres de motivation ne sont plus requises. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne