Coronavirus : un réveillon du Nouvel An inédit

FRANCEINFO

La pandémie de coronavirus a donné lieu un réveillon du Nouvel An inédit : couvre-feu, six adultes à table maximum, pas de rassemblements festifs… Des forces de l’ordre étaient mobilisées pour surveiller le respect de ces consignes.

Pas de feu d’artifice, de champagne et d’embrassades jeudi 31 décembre 2020 sur les Champs-Élysées à Paris. À la place de la foule, des barrages de police qui surveillent et contrôlent à partir de 20 heures et le début du couvre-feu. 100 000 policiers et gendarmes ont été mobilisés partout en France. Pour éviter les fêtes clandestines, priorité du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, des départements ont limité la vente d’alcool et interdit la vente des feux d’artifice.

Chasse aux fraudeurs et aux fêtards

Selon le journaliste de franceinfo, Nicolas Coadou, sur les Champs-Élysées jeudi vers 23 heures, le couvre-feu est bien respecté. À part la police, la plus belle avenue du monde est déserte un 31 décembre. Ceux qui sont malgré tout de sortie dehors doivent être munis d’une attestation de déplacement pour raison professionnelle, impératif familial ou problème de santé jusqu’à 6 heures vendredi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne