Commerces : des vitrines en trompe-l'oeil pour masquer les effets de la crise

FRANCE 2

France 2 revient sur cette initiative de la municipalité de La Roche-sur-Yon.

À La Roche-sur-Yon (Vendée), la municipalité a pris une initiative inédite pour masquer les effets de la crise : des vitrines en trompe-l'oeil dans les quartiers désertés. Un faux restaurant, une fausse librairie, une boutique fictive d'accessoires de mode, il y a même un pub en trompe-l'oeil. Au total, sept commerces fermés ont été habillés pour les fêtes.

12 000 euros

"On trouve ça très bien, parce que c'est nettement mieux que des vitrines qui sont dégradées avec dessus des écritures ou n'importe quoi. Ça fait très propre", affirme un passant au micro de France 3. Crise économique, prix des loyers, depuis 10 ans une vingtaine de boutiques ont fermé dans le centre de La Roche-sur-Yon. Coût de l'opération trompe-l'oeil : 12 000 euros. Au total, la municipalité dépense 200 000 euros pour rendre le centre-ville attractif durant les fêtes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne