Chômage : moins de jeunes et plus de seniors sans emploi en mars

(Marc Ollivier Maxppp)

Les premiers chiffres du chômage pour le nouveau gouvernement Valls ont été publiés ce vendredi pour le mois de mars. Et ils sont quasiment stables par rapport à ceux de février. Le chômage reste à un niveau très élevé en France, 3.349.300 personnes sans aucune activité. Seule embellie, le chômage des jeunes repart légèrement à la baisse après avoir augmenté en février. Celui des seniors en revanche continue d'augmenter.

Il y avait 3.349 millions de chômeurs
de catégorie A en France fin mars, c'est à dire sans aucune activité. C'est 1.600
personnes de plus qu'en février, soit un chiffre quasi-stable sur un mois. Sur un an en revanche, il augmente de +4,1 %. Pour l'ensemble des inscrits à Pôle emploi (catégorie A, B, C), ayant ou non travaillé dans le mois, l'évolution est de +0,2% (+11.700 personnes) en mars.

Le chômage
des jeunes repart à la baisse, celui des séniors continue d'augmenter

Si le mois de
février avait été marqué par une hausse du chômage des jeunes, au mois de
mars en revanche, nouvelle embellie, avec une baisse de 0,8% chez les moins de
25 ans. C'est 4.300 jeunes en moins sur les listes de Pôle emploi, et le "plus bas niveau depuis octobre 2012",
souligne le ministère du Travail dans un communiqué. "En un an, de mars
2013 à mars 2014, le nombre de demandeurs de moins de 25 ans a diminué de 2,6%",
poursuit le texte.

Le point noir reste le
chômage des seniors. En mars, 7.300 personnes de 50 ans et plus ont rejoint les
listes de Pôle emploi. Sur un an, la hausse atteint presque 12%. "La mobilisation doit se poursuivre", affirme le ministre du Travail, François
Rebsamen, dans un communiqué, comptant notamment sur le Pacte de responsabilité
et de solidarité pour soutenir l'emploi dans le secteur marchand. 

Vous êtes à nouveau en ligne