Camp de migrants évacué à Paris : "Aidez les enfants, aidez-nous"

(©)

Le campement de migrants du boulevard de La Chapelle à Paris a été évacué tôt ce mardi matin. Parmi les 380 personnes présentes sur le site, Souleymane. Il a 22 ans et est désespéré. Son témoignage recueilli par Benjamin Illy.

 Dans le brouhaha du métro dont les passages incessants rythment sa vie depuis plusieurs mois, Souleymane fait part de son désespoir. Originaire de Guinée-Conakry, ce jeune homme de 22 ans explique qu'il n'a pas choisi d'être ici : "Ça fait trois mois que je dors ici sous une tente. Je suis venu en France parce qu'il y a des problèmes chez, moi. On m'a menacé de mort. Je ne peux pas retourner au pays ".

A LIRE AUSSI ►►► Paris : un camp de migrants évacué par la police

Souleymane décrit son quotidien dans le camp de La Chapelle : "On ne dort pas ici. Il n'y a pas de toilettes, on vit mal. Il y a des enfants, des femmes. On n'a nulle part où dormir ". Et le jeune homme de lancer cet appel aux Français : "Quand vous venez chez nous, on vous accueille bien, parce qu'on sait que vous êtes des gens bien. Ici il n'y a pas de drogués, pas d'alcooliques. Aidez les enfants, aidez-nous ".

"Aidez les enfants, aidez-nous" Souleymane, 22 ans, réfugié originaire de Guinée-Conakry dont le camp a été évacué mardi matin
--'--
--'--
 

Vous êtes à nouveau en ligne