Brest : le téléphérique entrera en service dans un mois

France 3

Pour limiter la circulation automobile, Brest (Finistère) a opté pour le téléphérique : des cabines de 60 places seront bientôt en fonction dans la ville.

Des cabines accrochées à 65m du sol, dans un mois le téléphérique de Brest (Finistère) entrera en service. L'heure est aux derniers réglages. "Aujourd'hui il roule sans problème à pleine vitesse. On a testé les freins en charge. On passe maintenant toutes les sécurités en revue", explique un technicien. À terre, les Brestois se posent encore quelques questions. 

2 000 personnes seront transportées chaque jour 

Jusqu'à maintenant, seuls deux ponts permettaient de traverser le coeur de la ville au-dessus du fleuve du Penfeld. Deux ponts quotidiennement embouteillés. La question d'en construire un troisième s'est posée, mais le coût aurait été trois fois plus élevé que le téléphérique. Pour que le téléphérique parte à la conquête de la ville, il a fallu changer la loi. En 2015, il n'était pas question qu'il survole les habitations, mais un dispositif a été élaboré pour opacifier les vitres du téléphérique à l'approche des maisons pour préserver l'intimité des riverains. Ce téléphérique s'apprête à transporter 2 000 personnes chaque jour et il ne pollue quasiment pas :  sept fois moins de CO2 qu'un bus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne