Boite de nuit : la fin d'une époque en France ?

France 2

Les boites de nuit ont fait le bonheur des Français dans les années 80. Aujourd'hui, de nombreuses boites de nuit ferment leurs portes progressivement.

2500 boites de nuit ont fermé les 20 dernières années. Danser tous les soirs en boite de nuit est un refrain passé de mode. Dans le Pas-de-Calais près de Béthune, "Le Paradisio" la plus grande discothèque au nord de Paris vient de fermer ses portes. Pas assez rentable, les huit salles du complexe ne vibrent plus de rythmes endiablés. Le paradisio pouvait drainer jusqu'à 1 500 personnes en quelques heures. Un décor inspiré des îles, une réponse au besoin d'évasion du samedi soir.

Les jeunes sont moins attirés par les pistes de danse

Mais la fréquentation s'est essoufflée. La structure de 1 400 mètres carrés est devenue trop grande et trop chère à entretenir. En 30 ans, La France a perdu la moitié de ses discothèques. Il y a un changement de mentalité, les jeunes sont moins attirés par les pistes de danse et préfèrent sortir dans les bars ou des soirées privées. "On ne s'entend pas, tout le monde se bouscule", explique un jeune homme. Pour survivre, les discothèques ont dû s'adapter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne