Banques alimentaires : Bernard Pivot va donner, "comme beaucoup de Français"

(Les bénévoles de la Banque alimentaire espèrent recueillir l'équivalent de 25 millions de repas. © Maxppp)

Pour la trentième année consécutive, les Banques alimentaires font appel à la générosité des Français pour recueillir jusqu'à ce samedi soir, des aliments destinés aux plus démunis. Une opération parrainée cette année par Bernard Pivot.

"Je vais faire comme beaucoup de Français. Je vais aller dans un supermarché et le remplir. C'est un don original, concret presque offert de la main à la main" constate Bernard Pivot.

Bernard Pivot : "C'est presque un don de la main à la main pour les personnes qui en ont besoin"
--'--
--'--

C'est un anniversaire qu'on préférerait ne pas fêter. Pour la trentième année, les bénévoles des Banques alimentaires sont présents jusqu'à ce soir dans près de 9000 grandes surfaces, attendant les dons des consommateurs. Chacun peut acheter des produits alimentaires non périssables, puis venir les déposer dans les caddies de l'association situés à la sortie des caisses de grandes surfaces.Café, yaourts, produits pour bébé, conserves, les besoins sont multiples et sont toujours plus importants avec les années. Comme le reconnaît le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, "le nombre de repas servis augmente ", remarquant que le gouvernement "n'a pas réglé le problème essentiel, à savoir trouver de l'emploi pour tout le monde" .

Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture : "Le nombre de repas servis augmente"
--'--
--'--
Les 125.000 bénévoles espèrent recueillir cette année, l'équivalent de 25 millions de repas. L'objectif ? Nourrir près d'un million et demi de personnes démunies tout au long de l'année.