Arrêts-maladie : le gouvernement veut baisser les indemnités des hauts salaires

Les salariés touchant plus de 2 600 euros brut pourraient voir leurs indemnités baisser en cas d\'arrêt-maladie.
Les salariés touchant plus de 2 600 euros brut pourraient voir leurs indemnités baisser en cas d'arrêt-maladie. (PHOTOPQR / LA NOUVELLE REPUBLIQUE / SEBASTIEN GAUDARD)

Les salariés touchant plus de 2 500 euros brut pourraient voir leurs indemnités baisser en cas d'arrêt-maladie. La mesure doit être proposée mardi 29 novembre à l'Assemblée.

Le gouvernement et les députés UMP se sont entendus mardi 29 novembre pour abaisser le plafond des indemnités journalières versées par la Sécurité sociale en cas d'arrêt-maladie aux salariés du privé, révèle Le Monde.fr. Les salariés touchant plus de 2 500 euros brut verraient ainsi leurs indemnités baisser.

Cette discussion a eu lieu quelques heures avant le vote définitif par l'Assemblée nationale du projet de loi de de financement de la Sécurité sociale. La mesure doit être présentée officiellement à cette occasion.

150 millions d'euros d'économies

Concrètement, le plafond d'indemnisation actuellement situé à 48,40 euros par jour "sera abaissé à 40,40 euros par jour", explique Le Monde.fr. La mise en place de ce nouveau plafond, qui représente 1,8 fois le Smic horaire, revient à baisser le niveau d'indemnisation pour les revenus dépassant ce seuil.

Le gouvernement en attendrait 150 millions d'euros d'économies, qui devraient contribuer à respecter l'objectif de 2,5 % d'augmentation des dépenses de santé fixé pour 2012.

Vous êtes à nouveau en ligne