VIDEO. Profanation du cimetière juif de Westhoffen : "Je n'ai aucune forme de tolérance avec ce genre de violences", affirme Jordan Bardella

Le vice-président du RN, Jordan Bardella, était l'invité de "8h30 franceinfo" mercredi 4 décembre 2019. L'élu a notamment réagi à la profanation du cimetière juif de Westhoffen.

"Je n’ai aucune forme de tolérance avec ce genre d’actes, ce genre de violences", a réagi mercredi 4 décembre sur franceinfo, Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national et député européen, à propos de la profanation du cimetière juif de Westhoffen (Bas-Rhin). Mardi 3 décembre, 107 tombes ont été profanées, notamment par des tags représentants des croix gammées.

"Je ne suis pas l’avocat de l’extrême-droite et je condamne absolument toutes les formes de violences et toutes les formes d’antisémitisme", s'est défendu Jordan Bardella, pointant au passage du doigt la responsabilité de l'Etat. "Je crois que l’État a un devoir vis-à-vis de nos compatriotes juifs, vis-à-vis de tous les Français, c’est de les protéger. Or, l’État est absolument défaillant dans toutes ces missions", a soutenu l'élu RN.

Jordan Bardella a toutefois affirmé que "s'il y a un danger aujourd’hui en France à l’égard de nos compatriotes juifs, il est bien le fait de la montée d’un Islam politique".

Vous êtes à nouveau en ligne