Campagne 2007 : soupçons de financement libyen

FRANCE 3

La campagne de Nicolas Sarkozy a-t-elle bénéficié de financements illicites provenant de la Libye ? Depuis ce matin, l'ancien président est mis en garde à vue et devra s'expliquer.

Depuis ce matin, Nicolas Sarkozy fait face aux policiers de l'anti-corruption de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine. Les enquêteurs cherchent à savoir si le régime libyen a financé sa campagne de 2007. Cinq ans d'une enquête tentaculaire et voilà l'ancien chef de l'État, pour la première fois, en garde à vue dans cette affaire.

Deux éléments accablants

Tripoli, octobre 2005. Nicolas Sarkozy est alors ministre de l'Intérieur et rend visite à Mouammar Kadhafi. À l'abri du protocole, les deux hommes se rencontrent en tête à tête. Pour les enquêteurs, c'est peut-être à ce moment que l'accord secret aurait été scellé. Un document de 2006 qui officialise le déblocage de 50 millions d'euros vient confirmer les doutes des policiers. Autre élément à charge : un témoignage accablant de Ziad Takieddine, l'intermédiaire présumé. Des accusations balayées d'un revers de main par Nicolas Sarkozy. Affaire à suivre, donc

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne