Accueil des migrants : des crispations partout en France

France 3

Comme à Allex, dans la Drôme, plusieurs villes doivent accueillir des migrants et les tensions se font vives.


À l'appel de l'antenne locale du Front national, ils sont plusieurs dizaines réunis à Saint-Denis de Cabanne, dans la Loire. Et leur message est clair : ils sont contre l'arrivée des quatre-vingts demandeurs d'asile dans cette commune de la Loire. "Ces gens qui viennent d'ailleurs on leur donne tout, donc ce n'est pas logique", estime un militant du FN.

12 000 migrants au total

 

A quelques mètres de là, une contre-manifestation. Des dizaines de militants pour l'accueil des migrants et contre le repli sur soi. Pour désengorger Calais, le gouvernement veut répartir les réfugiés dans toute la France. La région Auvergne-Rhône-Alpes doit par exemple accueillir 1 784 migrants. Onze d'entre eux sont déjà arrivés à Allex, dans cette commune de la Drôme. Le maire voulait consulter ses habitants sur l'accueil des migrants, mais le tribunal administratif a invalidé la décision. Au total, 12 000 migrants doivent être répartis dans toute la France.

Vous êtes à nouveau en ligne