Abattoir Gad : le tribunal valide l'offre de reprise par une filiale d'Intermarché

(La SVA Jean Rozé, filiale de production de viande d'Intermarché reprend l'abattoir Gad de Jossemin © Reuters-Stephane Mahe)

Intermarché va reprendre l'abattoir de porcs Gad à Josselin, en liquidation judiciaire. Son offre a été validée par le tribunal de commerce de Rennes ce jeudi. 530 postes sur 755 devraient être sauvés.

L'abattoir Gad de Josselin dans le Morbihan est sauvé. Le tribunal de commerce de Rennes a validé ce jeudi l'offre de la SVA Jean Rozé, filiale d'Intermarché. L'abattoir Gad était en liquidation judiciaire. La reprise prévoit de sauver 530 postes sur 755. Le groupe s'est engagé à investir 20 millions d'euros sur le site de Josselin. D'après la CFDT, il y aura, dès vendredi, "une liste avec les personnes qui seraient reprises et celles qui seraient licenciables ".

A l'équilibre dans un an

La SVA Jean Rozé propose également une centaine d'emplois sur d'autres sistes du groupe. La filiale d'Intermarché avait montré son intérêt à reprendre l'abattoir du Morbihan fin août. Elle était la seule "en capacité de reprendre une activité comme la nôtre dans une filière délabrée et dans une situation difficile ", a estimé le représentant de la CFDT après le délibéré.

"Dans un contexte de filière porcine compliquée, avec l'embargo russe, le dumping social qui fait qu'on est à 18 euros de l'heure ici et 9 euros en Allemagne, il y a un challenge important à relever ", a déclaré Dominique Langlois, président de SVA, à l'issue de l'audience qui s'est tenue à huis clos. Il a également réaffirmé la volonté de sa société de mettre en place "une filière porcine durable qui assure un avenir pour les éleveurs " et espère retrouver une situation "à l'équilibre dans un an à un an et demi " pour le site de Josselin qui bénéficiera d'un investissement de vingt millions d'euros. 

Vous êtes à nouveau en ligne