Sheffield : des hauts fourneaux tirés d'affaire

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

L'Economie encore avec un jour sombre pour les quelque 630 ouvriers des hauts fourneaux de la fameuse usine Arcelor de Florange. Après bien des débats et bien des espoirs, le comité d'entreprise a entériné la fermeture de ces hauts fourneaux. C'est un coup d'arrêt pour la sidérurgie en Lorraine. Le groupe Arcelor rappelle son engagement à investir 180 millions sur le reste du site. Il explique depuis plusieurs années, rappelons-le, qu'il y a surcapacité en Europe. Est-ce à dire que l'acier est condamné ?. Eh bien voici un contre-exemple. Les hauts fourneaux de Sheffield, en Angleterre, étaient, eux aussi, en faillite. Aujourd'hui, ils sont tirés d'affaire. Pourquoi ?. La réponse tient en deux mots : le sur-mesure et la participation. Envoyés spéciaux, Jacques CARDOZE, Thomas DONZEL

L'Economie encore avec un jour sombre pour les quelque 630 ouvriers des hauts fourneaux de la fameuse usine Arcelor de Florange. Après bien des débats et bien des espoirs, le comité d'entreprise a entériné la fermeture de ces hauts fourneaux. C'est un coup d'arrêt pour la sidérurgie en Lorraine. Le groupe Arcelor rappelle son engagement à investir 180 millions sur le reste du site. Il explique depuis plusieurs années, rappelons-le, qu'il y a surcapacité en Europe. Est-ce à dire que l'acier est condamné ?. Eh bien voici un contre-exemple. Les hauts fourneaux de Sheffield, en Angleterre, étaient, eux aussi, en faillite. Aujourd'hui, ils sont tirés d'affaire. Pourquoi ?. La réponse tient en deux mots : le sur-mesure et la participation. Envoyés spéciaux, Jacques CARDOZE, Thomas DONZEL
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne