VIDEO. Une nouvelle approche de l'autisme

Soir 3

L'autisme était jusqu'ici considérée comme une déficience mentale. Une découverte liée au niveau de chlore dans les neurones des patients change la donne. 

L'autisme est connue depuis des siècles mais elle est restée mystérieuse. Longtemps soignée comme une maladie mentale, des scientifiques ont démontré que son apparition serait due à une réaction chimique dans les neurones au cours de l'accouchement. "Nous avons montré que (la) baisse de chlore (qui se produit  normalement pendant l'accouchement) et qui est très importante pour la protection du cerveau de l'embryon n'a pas lieu" dans les cas d'autisme, explique le professeur Yehezkel Ben-Ari, chercheur en neurobiologie à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Il n'est pas encore possible de dépister la maladie chez un foetus. Cependant, à terme, un diagnostic précoce associé à la prise par la future maman d'un diurétique, dont les éffets sont connus sur le niveau de chlore dans les neurones, limiterait le risque d'autisme de son bébé. Un véritable espoir pour de nombreuses familles. 

L'équipe de l'Inserm poursuivra ses travaux sur l'autisme qui seront financés par des fonds Américains. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne