VIDEO. Des planètes en formation photographiées avec une précision inédite

L\'étoile HL Tauri et son système planétaire naissant, photographié par l\'observatoire Alma, au Chili. 
L'étoile HL Tauri et son système planétaire naissant, photographié par l'observatoire Alma, au Chili.  (CORTESÍA / NOTIMEX)

Le radiotélescope Alma a effectué le premier cliché détaillé du disque de poussières qui entoure cette jeune étoile située à 450 années-lumière de la Terre.

Une étoile vient de naître et autour d'elle se forme des planètes. La genèse de ce système planétaire, qui se situe à 450 années-lumières de notre Terre, ont été photographiées par le radiotélescope le plus puissant du monde : l'Alma. Cet immense et puissant observatoire, situé au Chili et constitué de 66 antennes à hautes précisions, a pu capturer ces images d'une netteté inédite, comme le montre cette vidéo du Washington Post

"Cette image à elle seule va révolutionner la théorie de la formation des planètes"

Le cœur jaune lumineux, photographié par le radiotélescope n'est rien d'autre que l'étoile naissante de ce nouveau système planétaire. Son nom : HL Tauri. Dans le nuage de poussière qui entoure l'étoile, on discerne des "anneaux concentriques", qui "dessinent très probablement les orbites de planètes en formation", explique le Journal de la science.

"HL Tauri a à peine plus d'un million d'années, et pourtant, on peut voir dans son disque quantité de planètes en formation. Cette image à elle seule va révolutionner la théorie de la formation des planètes", s'enthousiasme dans le magazine scientifique Popular Science (article en anglais), Catherine Vlahakis qui dirige le programme scientifique de l'Alma.

Sur la formation des systèmes planétaires, les scientifiques s'accordent pour le moment sur le scénario suivant. D'abord, un nuage de gaz et de poussières s'effondre sur lui-même sous l'effet de sa propre gravité, créant ainsi une étoile. Les particules de poussières environnantes s'agrègent ensuite, et créent des corps de plus en plus gros, orbitant autour de la jeune étoile. Ces corps qui, peu à peu, formeraient les planètes.