Un caisson pour tester la résistance de l'homme sous l'eau

FRANCE 3

Quatre plongeurs démineurs de la marine nationale sont enfermés depuis le 9 novembre dans un caisson hyperbare à Toulon pour une mission scientifique de sept jours. France 3 les a rencontrés avant le début de l'expérience.

Dernier briefing pour les marins démineurs de Toulon. Quatre d'entre-eux s'apprêtent à vivre pendant sept jours, confinés dans un caisson hyperbare de 40 mètres cubes, installé au cœur de la base navale. "On s'entraîne depuis déjà quelques mois, on se sent détendu. L'équipe est prête, il n'y a plus qu'à y aller", déclare Benoît, un des quatre élus.

Comme à 100m de profondeur

Pendant une semaine, les marins vont être soumis à une pression équivalente à celle exercée par la mer à 100m de profondeur. L'objectif : tester la résistance de l'homme mais aussi de l'appareil. "On surveille en permanence qu'il n'y ait pas de problème au niveau du fonctionnel du centre, des fuites ou des problèmes de gaz, et que les plongeurs aient à l'intérieur une ambiance parfaite, avec le bon taux d'oxygène", précise Romain, responsable du centre. Les caissons hyperbares sont utilisés par la Marine Nationale pour porter assistance à un sous-marin, ou encore les boîtes noires d'un avion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne