Stéroïdes contaminés : épidémie de méningite aux Etats-Unis

(EPA/ CJ Gunther Maxppp)

Soignées pour des maux de dos, elles ont reçu entre juillet et septembre des injections de stéroïdes... potentiellement contaminées par une méningite fongique mortelle. Des centaines, voire des milliers de personnes sont concernées, dans une vingtaine d'Etats américains. Cinq patients sont morts, sur 35 touchés par la maladie.

Vent de panique aux Etats-Unis. Les professionnels de santé se livrent à une véritable course contre la montre pour informer les centaines, voire les milliers de patients qui, atteints de douleurs dorsales, ont reçu entre juillet des injections de stéroïdes.

Car une souche de méningite fongique, mortelle, a été découverte au laboratoire New England Compounding Center of Framingham, dans l'Etat du Massachusetts. Celui-ci a rappelé 17.676 doses, mais les stéroïdes ont été livrés dans 75 cliniques de 23 Etats... 

Pour l'instant, la méningite a touché 35 personnes, dont cinq sont mortes.
Piètre consolation : ce type de méningite n'est pas contagieux. Il peut être traité par des antifongiques à haute dose, administrés en intraveineuse à l'hôpital. D'où la course contre la montre...

Vous êtes à nouveau en ligne