Solar Impulse contraint de faire une pause

France 2

En raison de mauvaises conditions météorologiques, l'avion révolutionnaire a dû se poser lundi 1er juin au Japon. Il devrait rester au sol pendant une semaine à cause d'une avarie.

Un abri spécial a été installé à Nagoya (Japon) pour accueillir Solar Impulse. L'avion à énergie solaire a dû faire escale pour une semaine à cause d'intempéries et pour des réparations. Malgré les précautions des membres d’équipage, un des ailerons a été endommagé après l'atterrissage.

Quelques réparations avant de partir pour Hawaï

Solar Impulse avait dû rester de longues heures sur le tarmac, exposé au vent, à la pluie et à la chaleur. Mais l'appareil supporte mal les intempéries, et compte tenu de ses larges dimensions, il a fallu importer un hangar gonflable depuis la Chine pour le protéger.

"Rien de grave, mais cela prendra une semaine pour faire venir du matériel de Suisse et effectuer les réparations. Ensuite, nous devrions pouvoir continuer notre route vers Hawaï, notre prochaine escale", explique André Borschberg, pilote et cofondateur du projet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne