Modification de l’ADN : un généticien met en garde

Des chercheurs américains ont récemment réussi à modIfIer génétiquement un ADN. Un généticien explique ce que cela implique. 

Des généticiens ont récemment réussi à modifier l’ADN afin de retirer un génome responsable d’une maladie héréditaire. L’ancien généticien et directeur du CNRS, Patrick Gaudray est interrogé sur les avancées dans le domaine de la recherche génétique.

Des progrès inquiétants ? 

« Scientifiquement, c’est quelque chose d’extrêmement intéressant et un progrès important. Je crois qu’on en est au stade de la recherche », explique Patrick Gaudry en s’éloignant cependant de la possibilité d’implantation chez la femme d’embryons génétiquement modifiés en vue d'une grossesse. Il souligne également qu'en France, la loi l'interdit. 

Selon lui, il est possible qu’un jour, la science soit capable de créer des enfants génétiquement modifiés mais il faut néanmoins combattre toutes dérives scientifiques qui pourrait mener à une certaine forme d’eugénisme et selon lui, ce n'est pas souhaitable.

En ce qui concerne la création, un jour, d’homme « parfait », pour Patrick Gaudray, cette pratique devrait être condamnée. 

« Ça n’est pas quelque chose qui est envisageable dans un avenir même lointain. Le fait que ça ne soit pas souhaitable me parait évident. Mais c’est surtout pour moi, criminel. » 

Vous êtes à nouveau en ligne