Le cargo "Progress" en chute libre vers la Terre

FRANCE 3

Bien plus lourd et bien plus gros qu'une épée de Damoclès, un vaisseau spatial est actuellement en perdition au-dessus de nos têtes. 

La question n'est pas de savoir si le vaisseau Progress, actuellement en suspension au-dessus de nos têtes va s'écraser, mais quand et surtout à quel endroit de notre planète. A 400 kilomètres d'altitude, le cargo de l'espace reste hors de contrôle. L'engin tournoie actuellement sur lui-même. La fusée Soyouz, pourtant réputée fiable, l'aurait placé sur une orbite trop basse, 50 kms environ sous la station spatiale internationale, qu'il était censé ravitailler.

D'éventuels débris

Ce type de cargo a la forme d'un cylindre de la taille d'un autobus, il fait huit mètres de long, pèse sept tonnes et peut transporter jusqu'à trois tonnes de nourriture. D'ici le 7 mai, il devrait ralentir puis chuter à 29 000 kms/h. A cette vitesse, il va heurter l'atmosphère et sans doute se désintégrer. "Quelques éléments peuvent arriver jusqu'au sol donc le risque n'est pas complètement nul", explique Lionel Suchet, directeur adjoint du CNES Toulouse. Les débris éventuels seront donc traqués mais ils auront 7 chances sur 10 d’atterrir en mer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne