Feuilleton : Venise, le carnaval démasqué (5/5)

FRANCE 2

Qui sont les femmes et les hommes merveilleusement costumés qui  participent au Carnaval de Venise en Italie ? Et d'où vient cette tradition des masques ?

La nuit qui tombe sur Venise (Italie), n'est pas symbole de nostalgie, loin de là. Place Saint-Marc, toutes les extravagances sont permises. Dans les cafés, les figures historiques se défient et s'admirent. Comment mieux définir le carnaval de Venise qu'à travers ces costumes et ces masques ? Et pourtant il y a 50 ans il était impossible de trouver le moindre masque à Venise, la ville avait perdu cet art ancestral, interdit par Napoléon.

Les masques de retour depuis 1984

"À Venise on pouvait utiliser les masques pendant six mois durant l'année, ça faisait partie du mode de vie", raconte Mario Belloni, historien du masque et l'un de ceux à avoir contribué à relancer sa fabrication. À partir de 1984, il a fallu tout réinviter, retrouver les figures historiques. Très vite, l'imaginaire collectif a fonctionné. Les masques sont redevenus les objets à posséder et le patrimoine à transmettre aux enfants. Pour que la création survive à Venise, loin des copies industrielles, faites en Chine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne