Google et Apple s'unissent pour offrir l'immortalité à l'homme

(Reuters)

Le géant américain de l'Internet Google a lancé mercredi Calico, une nouvelle entreprise centrée sur la santé. Son objectif : s'attaquer à l'âge et aux maladies, avec pour seul horizon, l'immortalité. Elle sera dirigée par le scientifique Arthur Levinson, qui est aussi le président du conseil d'administration d'Apple, pourtant ennemi de toujours de Google.

Où s'arrêtera Google ? Après Internet, le géant américain s'attaque à l'âge et aux maladies graves. Son seul horizon : l'immortalité. L'entreprise dirigée par Larry Page a annoncé la création d'une entreprise de santé, baptisée Calico, dont l'objectif sera "d'améliorer des millions de vie " avec des projets à long terme autour de la santé et des biotechnologies. 

Le PDG de Google, qui a publié une lettre sur sa page Google +, ne donne pas beaucoup plus de détails. "Vous devez probablement vous dire "Wow! C'est très différent de ce que Google fait habituellement". Et vous avez raison ", y explique-t-il. "Mais la technologie a un potentiel énorme pour améliorer la vie des gens ". 

► ► ► Pour lire la lettre de Larry Page

(Larry Page : Je crois que notre compagnie Calico va repousser les limites sur de nombreux combats biologiques et va contribuer à améliorer la société, comme Google l'a fait jusqu'à présent). 

Google nous avait habitués à ce genre d'initiatives

L'initiative de Google a de quoi surprendre, puisque la santé est loin de ses prérogatives habituelles. Le magazine Time  en fait même sa couverture - non sans ironie. On y lit : "Google peut-il résoudre la mort ? ".

Le géant américain dans le leader des technologies souhaite en fait profiter de son expérience dans le domaine pour faire avancer certaines recherches. Le magazine américain Time , qui a interviewé Larry Page, affirme que le projet consisterait notamment à utiliser le traitement des données dans la connaissance des maladies liées à l'âge.

Cette annonce se rapproche des précédentes tentatives de Google, qui a déjà tenté de s'écarter un peu des services grand public avec les voitures qui se conduisent toutes seules, les ballons pour faciliter l'accès à Internet ou les Google Glass. En 2010, l'autre fondateur de Google, Sergey Brin, avait annoncé qu'il cherchait un remède à la maladie de Parkinson

Alliance avec Apple

Ce qui surprend aussi, c'est le nom du directeur de Calico : Arthur Levinson. L'ancien pionnier de la biotechnologie Genentech, scientifique réputé, n'est autre que le président du conseil d'administration d'Apple. Les deux géants américains, généralement perçus comme des concurrents et ennemis, se sont donc unis pour Calico. 

► ► ► Apple/Google : deux conceptions de l'innovation

Tim Cook, directeur général d'Apple, se serait même dit "impatient de voir les résultats " de l'entreprise. Mais cela ne devrait pas être pour tout de suite : l'idée de Calico est de se différencier des laboratoires pharmaceutiques et des entreprises de biotechnologie en pariant sur le très long terme. Cela ne sera pas de trop pour résoudre le cancer, premier objectif avoué de Larry Page. 

Vous êtes à nouveau en ligne