Des traders achètent les mauvaises actions Oculus après le rachat de la marque par Facebook

Un homme teste un casque de réalité virtuelle Oculus Rift, à Las Vegas (Nevada, Etats-Unis), le 9 janvier 2014.
Un homme teste un casque de réalité virtuelle Oculus Rift, à Las Vegas (Nevada, Etats-Unis), le 9 janvier 2014. (ROBYN BECK / AFP)

L'investissement de Mark Zuckerberg dans le casque de réalité virtuelle a fait flamber le prix des actions de deux entreprises cotées, à cause de leurs noms.

Le fabricant de casques de réalité virtuelle Oculus VR Inc. n'est pas coté en bourse. Dommage, car son rachat par Facebook pour deux milliards de dollars, annoncé mercredi 26 mars, aurait fait flamber le cours de son action. Les traders américains se sont jetés sur tout ce qui portait le nom d'Oculus, après l'annonce de Marc Zuckerberg, raconte le Wall Street Journal (en anglais).

Oculus VisionTech, spécialiste canadien du streaming, et Oculus Innovative Sciences, laboratoire spécialisé dans les biotechnologies, ont eu la surprise de voir leur valeur flamber. "C'est sympa, mais il s'agit définitivement d'un malentendu", explique le directeur financier du premier à CNN (en anglais). L'action Oculus VisionTech a pris 152% en quelques heures avant de retomber en dessous de son niveau de départ (-12%).

Des traders débutants ?

De son côté, Oculus Innovative Sciences, qui a gagné 15% en quelques minutes, bénéficie encore, jeudi, de ce coup de pouce inattendu. Sur Twitter, un internaute s'interroge sur la "frivolité" du marché : "Algorithme ou traders débutants ?"

Vous êtes à nouveau en ligne