Espace : Thomas Pesquet livre ses impressions

FRANCE 2

Thomas Pesquet, le spationaute français parti 6 mois sur la Sation spatiale internationale, a livré lors d'une conférence de presse ses impressions sur son retour et les réflexions sur son voyage.

À l'arrivée de Thomas Pesquet, d'un pas alerte, difficile de croire qu'il vient de passer 180 jours dans l'espace. Depuis son retour, le spationaute français n'avait pas encore raconté ses impressions depuis son atterrissage au Kazakhstan. Les voici. "La première bouffée d'air frais, c'est un peu une overdose de sensations. (...) Ce qui était assez drôle c'est que je sentais même le savon et le déodorant des gens qui étaient venus nous chercher. On n'était plus habitués à tout ça, on a le sens de l'odorat un peu inhibé", relate-t-il d'un ton amusé. Mais plus qu'aux odeurs, c'est à la pesanteur que le spationaute doit se réhabituer. "La sensation de flotter et de légèreté me manque", avoue-t-il.

De la hauteur dans les idées

Pendant son voyage, le Français n'a cessé de partager ses magnifiques photographies d'une planète menacée. De l'espace, il "revient avec une conscience vraiment aiguë de la fragilité de la Terre", et ça lui "a donné l'envie d'inciter les gens à en faire plus pour l'environnement. Quand je vois des décisions du président américain de sortir de Paris... Je pense que c'est irresponsable", lâche-t-il manifestement navré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne