Espace : La mission de Thomas Pesquet a du plomb dans l'aile

France 2

Le vaisseau-cargo non habité qui devait ravitailler la station spatiale internationale s'est consumé ce jeudi dans l'atmosphère peu après son lancement.

Il est 15h51 quand le vaisseau russe décolle de Baïkonour au Kazakhstan. Malgré un lancement impressionnant, 6 minutes plus tard, le vaisseau explose. Ses panneaux solaires n'auraient pas réussi à se déployer. La connexion est rompue. Il finit sa course dans le ciel russe. Il devait ravitailler la station spatiale internationale où Thomas Pesquet et 6 autres spationautes résidents.

Une perte sans conséquence

2 tonnes de marchandises ont été perdues dans l'explosion. Du matériel scientifique et des pièces de maintenances ont aussi été perdus. Cet échec ne met pas en péril l'avenir de l'équipage. Les niveaux d'oxygène et de carburants sont suffisants pour tenir plusieurs mois encore. Un nouveau cargo japonais doit ravitailler la station le 9 décembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne