Espace : quand les débris fragilisent la Terre

Avec des milliers de micro-débris qui gravitent au-dessus de la Terre, l'Agence Spatiale européenne tente de trouver des solutions pour ne pas qu'elle soit endommagée.

La banlieue de la Terre est un cimetière de débris. 60 ans de conquête spatiale. 40 000 morceaux de satellites ou de fusées gravitent au-dessus de nos têtes. Ces débris peuvent endommager la Station spatiale internationale. À 40 000 Km/h, une collision avec un satellite est fatale. "Si les plus gros sont frappés par des débris, cela peut créer un nuage de plus petits débris et provoquer encore plus de collisions avec une réaction en chaîne qui serait incontrôlable", explique Luisa Innocenti, de l'Agence spatiale européenne (ESA).

Un robot-satellite pour limiter les dégâts

Fini les GPS, les télécommunications, les satellites dans l'espace et autres instruments de mesure scientifiques ou militaires. Pour limiter les dégâts, le robot-satellite Remove Debris a quitté la Terre pour l'ISS. Sa mission : nettoyer l'orbite terrestre de nos déchets. Il a testé trois technologies capables de capturer ou désorbiter les débris spatiaux. Le robot-satellite sortira de son orbite pour se désintégrer dans l'atmosphère et il va donc se nettoyer lui-même. Il restera tout de même 166 millions de micro-débris en orbite.

Vous êtes à nouveau en ligne