Osiris-Rex : la sonde de la Nasa va tenter de s'approcher de l'astéroïde Bennu

300 000 kilomètres au-dessus de nos têtes, le robot Osiris-Rex de la Nasa va tenter de s'approcher de l'astéroïde Bennu pour lui prélever de la poussière, qui pourrait contenir des secrets sur l'origine de la Terre. 

Ce seront les sept secondes les plus délicates d'une mission de sept ans. Tout va se jouer à minuit, dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 octobre. La sonde Osiris-Rex va s'approcher à trois mètres de la surface de l'astéroïde Bennu, autour duquel elle orbite déjà depuis deux ans. Partie en 2016, au terme d'une incroyable course-poursuite, la sonde a rejoint Bennu, un rocher de 500 mètres de diamètre, qui file dans le système solaire à 70 000 km/h. Pour la première fois, la Nasa tentera de ramener sur Terre des poussières d'astéroïde. Après deux ans de voyage de retour, 60 grammes sont attendus.

Des secrets géologiques et biologiques de nos origines

Le bras télescopique du robot va cracher un jet d'azote qui soulèvera la poussière et qui se retrouvera collé au fond d'un cylindre pour le retour sur Terre. Cette poussière pourrait renfermer les secrets géologiques et biologiques de nos origines. C'est la seule matière qui est demeurée inchangée depuis 4,5 milliards d'années, depuis la formation du système solaire. "Il est possible, qu'au moment de la formation du système solaire, des réactions chimiques se soient formées et qu'elles aient synthétisé ce qu'on appelle des bribes du vivant, des acides aminés, des sucres, des lipides. On pourrait retrouver des traces de cela dans Bennu."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne