Nuits des étoiles 2018 : "On a une brochette de planètes absolument rêvée"

Les Nuits des étoiles ont lieu les 3, 4 et 5 août 2018.
Les Nuits des étoiles ont lieu les 3, 4 et 5 août 2018. (LIONEL VADAM / MAXPPP)

Les Nuits des étoiles ont lieu les 3, 4 et 5 août. L'édition 2018 est une année particulièrement intéressante pour les amateurs d'astronomie.

Chaque été, pendant les Nuits des étoiles, on peut observer des pluies d'étoiles filantes, les fameuses perséides : c'est la période où il y en a le plus. Cette année, du 3 au 5 août, plusieurs planètes seront particulièrement visibles avec cette météo favorable. Olivier Las Vergnas, le président de l'Association française d'astronomie est très enthousiaste : "On a une brochette de planètes absolument rêvée : Vénus, qui brille, très jaune, ensuite un peu plus loin vers le sud, on a Jupiter, également très très brillante et Saturne, un peu plus faible. Non seulement on voit ces planètes éblouissantes, mais on a aussi les étoiles et le centre de la voie lactée, c'est superbe."

Une vedette cette année : la planète Mars

Tous les quinze ans, Mars se trouve au plus près de la Terre. Nous sommes actuellement dans cette période exceptionnelle, rappelle Caroline Fressinet, astrochimiste au CNRS : "Elle se retrouve à 57,6 millions de kilomètres, sachant qu'elle peut être à plus de 400 millions de kilomètres quand les deux planètes sont à l'opposé. C'est particulièrement optimal pour observer Mars à l'œil nu, avec des jumelles ou des télescopes." 

Mais la spécialiste pointe tout de même un petit bémol : "Malheureusement, en ce moment, on est en pleine tempête martienne. Comme si on se retrouvait dans une tempête du désert, mais qui couvre une planète entière." Pas d'inquiétude non plus : à l'œil nu, on peut quand même repérer la couleur rougeâtre de Mars. Ce sera même l'objet le plus brillant du ciel, après la Lune bien sûr.

Près de 500 sites sont ouverts entre le 3 et le 5 août pour les Nuits des étoiles, avec des expositions, des promenades sous le ciel et des postes d'observation. Ces lieux sont répertoriés sur le site www.afastronomie.fr

Vous êtes à nouveau en ligne