"C'est la nuit la plus intense de l'année" : une astronome nous explique la pluie d'étoiles filantes des Perséides

Pluie d\'étoiles filantes dans le ciel de Roumanie, le 13 décembre 2017. 
Pluie d'étoiles filantes dans le ciel de Roumanie, le 13 décembre 2017.  (ALEX CONU / AFP)

Des centaines de traînées lumineuses vont consteller le ciel nocturne, dans la nuit du 12 au 13 août, point d'orgue de la pluie d'étoiles filantes des Perséides.

Faites un vœu. La nuit du mercredi 12 au jeudi 13 août est la plus propice pour observer les Perséides, cette pluie d'étoiles filantes qui se produit tous les étés. Si la météo est favorable, vous pourrez en observer jusqu'à 100 par heure. Le phénomène est visible dans tout l'hémisphère nord et ce jusqu'à vendredi. Franceinfo a demandé quelques explications à Mathilde Gaudel, docteure en astrophysique et chercheuse à l'Observatoire de Paris.

>> Retrouvez les conseils d'un astronome pour observer les Perséides

Franceinfo : Qu'est-ce que nous allons observer ce soir ? 

Mathilde Gaudel : Nous allons observer une pluie d'étoiles filantes liées aux Perséides. Ce ne sont pas des vraies étoiles, mais des débris provenant de la comète Swift-Tuttle qui tourne dans le système solaire tous les 133 ans. Comme cette comète vient du fin fond du système solaire et qu'il y fait très froid, elle est composée de glace. Alors, quand elle se rapproche du Soleil, la glace fond et libère du gaz et de la poussière. Ces petites poussières, qui vont de la taille d'un grain de sable à celle d'un petit pois, rentrent tellement vite dans l'atmosphère de la Terre qu'elles brûlent avec les frottements de l'air. C'est pour ça que nous voyons des traînées lumineuses, qu'on appelle des étoiles filantes. 

Pourquoi retrouvons-nous ce même phénomène tous les ans ? 

Chaque année la Terre, en tournant autour du Soleil, passe par ces spots de poussières laissés par la comète. Le reste de l'année, on peut aussi observer d'autres pluie d'étoiles filantes provenant d'autres comètes, mais elles sont moins nombreuses. La pluie d'étoiles filantes des Perséides, du 10 au 15 août, est la plus importante et la plus intense de l'année. Cette nuit, le 12 août, nous traversons la région de poussières la plus dense. 

Comment pouvons-nous observer au mieux cette pluie d'étoiles filantes ? 

Il faut s'éloigner au maximum des villes. On estime que si on se trouve très loin de la pollution lumineuse, on peut voir jusqu'à 100 étoiles filantes par heure. En restant en ville, on ne pourra observer que les plus gros grains de poussière. Les petits vont être très vite brûlés et ne seront visibles que dans un noir total. 

Vous n'avez pas besoin de jumelles ni de télescope. Il faut juste prendre un transat, car il faut être patient. Les poussières vont toutes arriver du même endroit, dans la direction nord/nord-est. Repérez la constellation de Cassiopée, en forme de W, car les étoiles filantes viendront juste en dessous. 

Vous êtes à nouveau en ligne