Neil Armstrong : la combinaison de l'astronaute restaurée

France 2

Il y a 50 ans, Neil Armstrong marchait sur la Lune. Il était équipé d'une combinaison blanche devenue culte. Un équipement qui est à lui seul un petit vaisseau spatial, de nouveau exposé à Washington (États-Unis), après des mois de restauration.

Derrière la visière de la combinaison blanche, les yeux de Neil Armstrong ont pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, contempler un autre monde. Sur ses jambes, les traces sombres de poussières marquent encore 50 ans après, le premier contact d'un homme avec un sol non terrestre. À la veille de l'anniversaire de la mission Apollo 11, le vice-président Mike Pence est venu inaugurer la combinaison de Neil Armstrong au musée de l'air et de l'espace de Washington (États-Unis).

Elle n'était plus exposée depuis 13 ans

La combinaison n'était plus montrée au public depuis 13 ans. Pour sa réintroduction au musée, les Américains ont fait la queue, bien avant l'ouverture : "C'est un morceau d'histoire, un trésor, un très grand exploit américain", lance fièrement l'un des visiteurs devant le musée de l'air et de l'espace. Car même si elle a été conçue pour résister à la plus extrême des missions, la combinaison de Neil Armstrong a mal vieilli.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne