La Station spatiale internationale sous la menace d'un nuage de débris

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

L'explosion d'une partie d'une fusée Proton-M à la mi-octobre dans l'espace pourrait avoir des conséquences importantes. Cet incident a créé un important nuage de débris. Il pourrait menacer la Station spatiale internationale.

L'explosion d'un bloc d'accélération d'une fusée Proton-M a
eu lieu le 16 octobre. La fusée n'avait alors pas réussi à mettre en orbite
deux satellites de télécommunication. Les conséquences de cet incident
pourraient être beaucoup plus graves.

En effet, cette explosion a entraîné la formation d'un
important nuage de débris, 500 morceaux dont certains pourraient menacer la
Station spatiale internationale. Ils sont, selon une source citée par l'agence
de presse russe Interfax, suivis de très prêt.

Des millions de débris flottent dans l'espace

Il s'agit de l'un des plus gros nuages de débris dans
l'orbite de la terre. Ils constituent une menace constante pour les
satellites et la Station spatiale internationale. Ainsi, l'ISS avait déjà dû,
par le passé, changer d'orbite pour éviter une collision.

Selon
la Nasa, des millions de débris flottent dans l'espace. L'agence spatiale
américaine a ainsi recensé plus de 21.000 débris de
plus de 10 centimètres flottent dans l'espace.
Environ 500.000 font entre un et dix centimètres et plus de 100 millions font
moins d'un centimètre. Mais même le plus petit des morceaux peut s'avérer dangereux.

Cette menace sur la Station spatiale internationale intervient
alors qu'un nouvel équipage composé de deux Russes et d'un Américain vient
d'arriver dans l'ISS.

Vous êtes à nouveau en ligne